Après 10 ans d'existence, l'espace autogéré est menacé par le mégapôle médical privé décidé en secret par la Mairie de Dijon.
J'ai résidé dans ce squat pendant les Rencontres Mondiales de Logiciel Libre (RMLL) de 2005, cette expérience ne m'a pas laissé indifférent c'est pourquoi je soutiens le collectifs autogéré des Tanneries contre leur expulsion!

#Edit du 24/05/2007: L'Espace autogéré des Tanneries vient de remporter une sérieuse victoire, en obtenant la garantie de pouvoir rester jusqu'à au moins juin 2011 dans ses locaux.

Lire la suite