J'écris pour cet homme, qui dans l'ombre d'une poubelle cherche à nourrir sa famille. Il est pas trop mal habillé malgré ce que la France lui fait endurer. Il essait de vivre sa vie, ne regarde pas les autres, la critique il ne la connait que envers lui.
Il veut que ses enfants se sentent égaux devant leurs camarades, mais rien n'a changé même pas la cruauté des cours de récré.
Il ne te demande pas d'argent il a sa fierté, et il attend même la nuit pour aller fouiller tout ce qui pour toi est dépassé. J'aime pas critiquer, mais je pense souvent à des gens comme ça, ils sont des milliers et ils ne viendront jamais rigoler de mes baskets qui sont usées.
J'ai pas de solution, mais quand on me dis fait au moins un sourir, c'est un peu se foutre de sa gueule.
Ce sont des futilitées de faire partager mes pensées car vous ne pourrez rien y changer...